Bali, dépaysement immédiat.

Premier réveil à Bali… Nouvelles odeurs, nouveaux sons et la chaleur ++

Le sommeil a eu raison de nous, c’est la femme de ménage qui nous réveille, il est 10h ! « Maman ! On a loupé l’heure du déjeuner ! Comment on va faire ?! » Ah… L’estomac de Lily se serait-il mis à l’heure indonésienne 😉 ?

Il fait déjà 25°C quand on sort de la chambre. La piscine nous tend les bras… On ne peut pas y résister ! On déjeunera plus tard.

Finalement, on ne déjeunera pas ce matin, l’eau est bien trop bonne et « Linda » a eu raison de Lily-May et de moi « Body massage ?! Ohhh look ! You are so tired ! WOnderfull for you ! » Comment ne pas dire non à une proposition aussi charmante 🙂 Lily-May et Linda auront de beaux échanges les jours suivants et quelques photos souvenirs. Lily se heurtera aussi à une première réalité d’ici : « Maman, je peux lui donner ma carte du blog pour que Linda puisse m’écrire et voir mes photos ? » Je la laisse faire… Linda lui expliquera qu’elle n’a pas internet et qu’elle ne peut pas se connecter, cela lui coûterait bien trop cher. Déception. « Maman et si je lui envoyais la photo quand on rentrera en France ? » C’est une bonne idée 🙂

img_2850-1

Reposés, estomacs remplis on s’aventure dans Sanur. La chaleur est encore montée, il fait 36°C et il est 16h. « Taxi ? Taxi ? Where do you go ? What are you doing  ? Boad Trip ? » On se fait « sauter dessus » jusqu’à la plage.

Pourquoi avons-nous choisi Sanur plutôt que Kuta ou Legian plus à l’Ouest de l’île ?

Sanur est préférée pour son calme et son côté plus populaire. C’est l’idée que nous nous faisons de notre aventure.

On arrive à la plage Matahari, la plage populaire de Sanur. C’est une plage de sable noir volcanique. Lily-May et Jonas sont curieux. Dans le ciel, quelques dizaines de cerf-volant flottent, on en verra tous les jours, « C’est trop joliiii ! dit Lily » ; « Maman, on peut acheter un cerf-volant hibou » ajoute Jonas… La question est « Jonas, comment vas tu le transporter pendant 6 mois ton cerf volant ? » …. Jonas n’abandonnera pas aussi facilement 😉

C’est la fin de journée pour les balinais, ils se retrouvent là le soir en famille pour manger et se baigner. Quelques vendeurs, des warungs (ce sont les petites paillottes sur la plage), on aura de quoi manger ce soir 😉

img_2878

img_2861-1

On se tente auprès d’une vendeuse de…..sans vraiment savoir ce que nous allons manger. « Délicieux ! » Lily goûte le maïs grillé, une valeur sûre !

 

La journée s’achève, nous rentrons jusqu’à « chez nous » 😉 Au programme ce soir : que décidons-nous de faire ? Restons-nous sur Bali ? Un volcan, le mont Agung gronde depuis début Août sur l’île. Ces derniers jours, l’île est passée en alerte maximale, 144 000 personnes autour du volcan ont été évacué. Nous avions programmé la suite de notre séjour plus au Nord, même réservé un hôtel sur pilotis à 20kms de « Mister Agung » pour l’anniversaire de Jonas. Ahhhh…!!

Sans trop savoir si le mont Agung va nous permettre d’avoir une leçon « Découverte du monde – séance 1 – Les différents type de volcans » ; nous préférons jouer la carte de la prudence. Nous tentons d’annuler notre réservation et nous cherchons un plan B.

Il faut dire que ce temps « off » d’organisation est assez important : où partons-nous ? où dormons-nous ? comment y allons-nous ? …

Nous ne sommes encore que des « voyageurs débutants » 😉 Pour le moment, j’y passe environ 2h par jour avec mes fidèles compagnons :  « Lonely Planet » et « Guide du routard ». Je devrais m’améliorer avec le temps !

C’est donc décidé, nous déménagerons de Bali d’ici peu. Mais avant direction le temple Ulu Watu sur la péninsule Bukit au Sud de Bali. Ce sera donc notre journée de demain : plage et temple ; un peu de spiritualité ne fait pas de mal 😉 N’est-ce pas Jonas !

 

Vendredi 29 Septembre

Nous nous réveillons avant le passage de la femme de chambre ! On progresse 🙂 On a même droit au breakfast !

Il nous faut un taxi « Good price, good price !! » Et comme dirait Ludo « Good price for you or good price for me ?!! » Rappelez vous la circulation Balinaise le soir à l’arrivée de l’aéroport. Et bien la journée c’est pareil, voire pire ! 

La péninsule de Bukit où se trouve le temple est à environ 30kms, le chauffeur nous annonce 45 min, on mettra 1h15. Des scooters à droite, à gauche, ça klaxonne… Dire que Guillaume (un ami) nous avait dit avant de partir « A Bali, il faut louer des scooters, c’est le mieux ! » Et bien Guillaume, conduire à Bali n’est pas dans mes compétences pour l’heure 😉

img_2913

Sur la route du temple, j’ai lu dans le « Lonely Planet » (NB : je dirai à partir de maintenant juste « LOnely » pour évoquer ce fidèle compagnon, qu’il y avait une crique à voir : Padang Padang. 

On demande au chauffeur de nous y arrêter. Sur le chemin, 1er gros fou rire. Ludo questionne le chauffeur sur le nom de l’Océan qui se dessine face à nous « What is the name of the Ocean ? » Le chauffeur « Padang Padang » … Nous comprenons de suite qu’il n’a pas compris la question ! Et Ludo, aussi tenace que son fils avec son cerf-volant hibou 😉 « Not the beach, what is the name of the Ocean, the water ?! » Le chauffeur « Padang, Padang !! » Le fou rire nous prend. C’était bien l’Océan Indien qui s’offrait à nous ! 

Nous arrivons. Pour accéder à la plage, nous devons descendre des marches. Premier passage : un petit temple habitaient par des dizaines de singes ! Lily n’en croit pas ses yeux ! Jonas rigole. On a la bonne idée de sortir quelques cacahuètes… On se fait assaillir !! Il y en a même un qui essaie d’attraper le sac de Lily-May, on ne sait jamais peut-être qu’elle en cache quelques unes dans son sac 😉

img_2943

Nous poursuivons la descente par un très petit passage entre les rochers et là… C’est magique ! On dit que la plage de Padang Padang est petite par la taille mais grande par la perfection, c’est exactement cela. Nous regrettons de ne pas être parti plus tôt de l’hôtel pour profiter plus longtemps. Ce n’est pas grave, on est là, autant en profiter.

Lily et Jonas ne résistent, jettent chaussures, short, tee-shirt… « Maman ! Les lunettes de plongées !! » C’est parti…

 

Un bateau rentre de la pêche, des Balinais se pressent, je m’approche. La pêche a été bonne ! Ils remplissent des gros sacs de ce poisson « bizarre ». Je ne sais pas comment vous le décrire ! Bref bizarre 😉  

« Lonely » m’apprendra par la suite que cette plage tient aussi sa popularité du film « Mange, Prie, aime » de Ryan Murphy avec Julia Roberts ; petite référence culturelle pour nos amis cinéphiles 😉

Il est déjà 17h30 et il est temps d’aller découvrir ce temple majeur : Ulu Watu. Il est conseillé d’y admirer le coucher de soleil et ici la nuit tombe très très vite, à 18h c’est déjà la pénombre. Alors en route ! 

 

Ulu Watu fait parti d’un des grands temples dédiés aux esprits de la mer. Il est juché à la pointe sud-ouest de la péninsule de Bukit, au sommet d’une falaise vertigineuse (là je pense à la frayeur que j’ai eu en voyant Jonas et Lily à moitié debout sur le rebord…)

Un porche voûté avec des statues de Ganesh mène à l’intérieur, il faut savoir que l’île de Bali est en majorité hindouiste.

Ici, ce n’est pas des dizaines de singes mais des centaines ! Il y en a partout, dans les arbres, autour de nous ! Les enfants ne savent plus où donner de la tête. Le chauffeur nous avait prévenu de faire attention « Be carefull monkey ! »

Les singes sont plutôt « joueurs », ils aiment attraper tout ce qu’ils voient (lunette, casquette, appareil photo…) Lily en fait l’expérience… Mais son prince charmant « Papa!!! » accoure à son secours ! Elle est sauvée. Jonas s’en souviendra pendant longtemps aussi, il  n’ose même plus sortir son appareil 🙂 

La vue sur l’Océan INDIEN (je re précise !) depuis la falaise est magique. Tout se passe très vite, le soleil est comme mangé par la mer me dira Jonas.

Au même moment un rituel accompagné d’un « kecak » est perpétré dans le temple au coucher du soleil. C’est une danse balinaise, la plus connue, c’est un chœur de percussions vocales accompagné de mouvements. Nous hésitions à y aller mais nous préférons le coucher de soleil 😉

img_3001-2

Il est 19h, nous retrouvons notre super chauffeur pour un retour à l’hôtel trèssss difficile ! Oui je crois que le mot est à la hauteur. Nous mettrons plus de 2h30 pour rentrer. Les enfants ont faim , nous aussi . Rien à faire que patienter. Nous apprendrons par des Balinais qui discutent avec notre chauffeur que des camions n’ont pas réussi à monter jusqu’à la péninsule et qu’ils sont restés bloqués sur la route. Le périphérique de Lyon le matin ce n’est rien à côté ! 

Nous profitons de ce bain de foule « in the Taxi » pour programmer notre départ de demain pour une île au large de Bali « Nusa Lembongan » ; nouveau transport à venir : le bateau. 

 

 

4 réflexions sur « Bali, dépaysement immédiat. »

  1. Salut Ludo. Pas eu l occasion de te dire au revoir. Je parcoure ton blog avec plaisir et sincèrement beaucoup d envie… Profitez de tout vous avez raison. A bientôt. Farid

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s