Welcome Cambodgia !

Toujours les mêmes interrogations quand on réfléchit à un circuit dans un pays « Que fait-on ? Où va-t-on ? »

Pour le Cambodge, nous n’avons pas envie de reproduire les mêmes erreurs qu’avec l’Indonésie, à être trop « gourmand » et finir frustré de ne pas avoir vu.

Alors, nous décidons de lister nos « on ne peut partir sans les voir »

·       D’abord les temples d’Angkor, obligé ! D’une parce que venir au Cambodge sans voir Angkor, ce n’est pas envisageable et d’autre part, parce que nous devons y retrouver des amis sur place et nous sommes impatients de les voir 😊

·       Ensuite, Phnom Penh, la capitale et le lieu central du pays.

·       Enfin, l’Est avec la ville de Kratie au bord du Mékong et les dauphins d’eau douce de l’Irrawadie ; et la jungle du Mondolkiri car nous n’avons pas pu allé sur Sumatra en Indonésie où nous devions participer à un programme éthique avec les éléphants et nous espérons le faire ici.

Suit dans notre liste les « ça serait bien qu’on les voit »

·       La cité fluviale de Kampot, plus authentique que Sihanoukville, qui a un charme particulier et pour son poivre réputé de haute qualité

·       Battambang au nord-ouest, une ville décrite avec un charme unique au bord de la rivière Sangker qui offre de paisibles excursions dans des villages traditionnels.

·       Kompong Cham qui est la porte d’entrée vers le nord-est du pays et une paisible capitale provinciale baignée par le Mékong

Et enfin les « si on les voit c’est que du plus »

·       Le Prasat Preah Vihear, un temple bouddhique au nord à la frontière thaïlandaise, ce temple qui offre une vue extraordinaire sur la plaine cambodgienne et la montagne sacrée de Phnom Kulen.

·       La forêt des cardamomes centrale pour un trek dans une forêt protégée.

Avec toutes nos listes, on a fait une jolie carte que voici 😊 Elle nous donne une petite idée et puis on verra bien après ! 

cambodge

 

Au Cambodge, on se déplace en bus ou en minivan, ici pas de train car le réseau ferroviaire est en reconstruction. Il y a deux sites internet sur lesquels on peut réserver ses billets, Cambotiket et BookmeBus. Voici les liens :

https://bookmebus.com/

https://www.kh.camboticket.com/

Petite chose importante à savoir quand on voyage avec des enfants 😉 En allant directement au comptoir de la société de transport, on économise une place car ils ne facturent qu’un ½ tarif, mais sur l’accès en ligne, ce n’est pas possible.

Quand on voit les prix des billets de bus ici au Cambodge, on n’est pas contre une petite économie. Les billets de bus sont bien plus chers qu’en Indonésie mais toujours moins qu’en France. A titre d’exemple, on a payé un trajet de 200kms qui a duré 5h tout de même 18$.

On peut aussi se déplacer en avion avec des vols domestiques mais ici nous ne testerons pas pour vous les compagnies 😉 Nous sommes en mode économie pour notre séjour éthique dans le Mondolkiri avec les éléphants, 700$ tout de même !

 

 

Au Cambodge, on retire des dollars. Et oui, des dollars ! Mais pourquoi alors que le Cambodge a sa propre monnaie : le riel ? Les cambodgiens n’ont pas confiance en leur économie (les khmers rouges, l’invasion vietnamienne, les génocides), à cela s’ajoute toutes les monnaies différentes de chaque pays limitrophe et la forte inflation pendant la période de reconstruction. Par contre pour payer on a les deux monnaies, les petits échanges se font en riel et les autres en dollars, pratique me direz-vous !

img_6596Voyons le bon côté des choses, on fait marcher nos méninges en permanence, du calcul mental toute la journée 😉

1$ = 4000 riels = 0,85€

 

 

 

Autre formalité très importante : le visa ! Pour entrer au Cambodge, nous avons besoin d’un visa contrairement à l’Indonésie.

On peut le faire à l’arrivée à l’immigration avec 2 photos et quelques dollars, mais aussi par internet avant de partir, on évite la file d’attente à l’arrivée et avec la fatigue du voyage c’est toujours ça de gagné ! « Maman, ça sert à quoi un visa ?! » J’ai dit on évite la file d’attente, pas la curiosité de nos enfants ! LOL.

Attention, ce E-visa n’est pas valable à toutes les frontières du Cambodge ! Il vaut mieux vérifier avant sur le site gouvernemental. Pour l’avoir testé, nous avons trouvé cette solution très pratique : on scanne sa photo d’identité en format PDF, son passeport, un formulaire à remplir en ligne, un paiement en ligne de 30$ (oui ce n’est pas parce que c’est en ligne qu’on ne paie pas !) et on envoie par mail la demande. On attend patiemment 48h et hop voilà le tour est joué, on reçoit un mail, on se re connecte sur le site et on imprime son e-Visa en 2 exemplaires.

Voici le lien :

https://www.evisa.gov.kh/

 

Que l’aventure commence !

img_5395

6 réflexions sur « Welcome Cambodgia ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s