3 747 kms, quelques ferries, 3 jours en Mer du Nord ; de Belfast à Seydisfjordur, l’Islande se mérite !

Lundi 17 avril

7h – « Oh non maman, on est bien chez Jack, on est vraiment obligé de partir ? Pourquoi on ne reste pas plus longtemps ?! » ; vous vous souvenez peut-être de ces quelques paroles bredouillées par Lily et Jonas au réveil ce lundi d’avril… Encore un de ces départs « à reculons » pour eux mais un départ qu’on ne peut reporter. D’abord, parce qu’un ferry nous attend ce matin sur le port de Larne, ensuite parce qu’un autre ferry nous attend demain de l’autre côté de la côte anglaise, et samedi c’est un autre rendez-vous, et celui-ci immanquable, tout là-haut au Danemark à Hirstall 😊

Trajet Belfast_Danemark

« Hirstall, Hirstall ?? Ce n’est pourtant pas vraiment connu… Que se passe-t-il à Hirstall, qu’y a-t-il à voir, à faire de si important ?! »

Autant être tout de suite honnête avec vous, jusqu’à Février dernier, je n’avais moi-même pas connaissance de cette ville aux confins du Danemark. Février, date à laquelle nous avons commencé avec Ludo à se dire qu’il serait peut-être judicieux de réserver nos ferries pour notre road trip nord européen. Et puis, comment vous dire que nous avons eu comme un doute sur la faisabilité de notre aventure jusqu’au « presque » cercle polaire…

Lors de notre première ébauche de route, nous avions déjà remarqué qu’une seule compagnie maritime proposait la traversée jusqu’en Islande, Smyril Line ; nous avions aussi découvert que la liaison Ecosse-Islande ne fonctionnait plus depuis quelques années, ce qui ne nous arrangeait pas vraiment  – pas assez rentable disent certains – nous avions alors pris en considération le temps et les kilomètres nécessaires pour relier Belfast à Hirstall, seul port de départ de Smyril Line pour notre aventure islandaise. Mais… – oui parce qu’il y a un MAIS –  nous avions omis de regarder UN détail, plutôt LE détail devrais-je dire… le prix de la traversée !!

Et là, je vous propose un petit saut en arrière dans le temps…

Vendredi 16 février, il est 22h.

« Ça va chérie ? Tu ne dis plus rien… Chérie ?! » Je suis connectée sur le site de Smyril Line et je crois que je vais m’étouffer… « 2 800€ la traversée ! Le ferry pour aller en Islande le 6 juin nous coûte 2 800€ ! »

Ludo me regarde, sourit « Non mais tu as choisi une cabine deluxe à ce prix-là » me répond il en riant. J’aurai aimé mais ce n’est pas le cas, ce prix comprend la traversée aller-retour pour nous 4 avec le van en simple couchette, le plus basic de l’offre que nous puissions choisir.

Silence dans la chambre ; puis, Lily qui a tout de suite compris l’enjeu nous demande « Ca veut dire qu’on ne peut pas aller vor les chevaux islandais, nous n’allons pas y aller ? » C’est difficile. Depuis notre départ en septembre nous faisons au mieux pour respecter notre budget fixé à 100€ par jour tout compris et là pour le coup ; ce serait une véritable explosion. Nous réfléchissons et envisageons alors de modifier notre route en avançant notre départ islandais à avril vue l’économie non négligeable des billets du ferry, 1750€ pour un départ le 21 avril. Avant que je valide la réservation, un bref coup d’œil sur le site météo pour les températures à cette période en Islande tout de même…  « Ah quand même… Entre 3 et 8 degrés température maximum… ce n’est effectivement pas l’Asie !! » Nous échangeons un bref regard avec Ludo, c’est décidé, nous réservons. Lily sourit, Jonas aussi 😊

 

Trajet aller-retour (départ le 21 avril – retour le 9 mai) en couchettes pour 4 personnes avec un véhicule catégorie A : 1 750€ les 3 nuits en mer avec une halte de quelques heures aux iles Feroé.

http://www.smyrilline.fr/norrona-1

 

Mais revenons maintenant à cette douce journée du 17 Avril…

« Pourquoi il y a la police qui regarde sous le camion de devant papa ? » … « C’est la douane Jonas, ils contrôlent que tout va bien et que le camion ne transporte rien de dangereux sur le bateau » …  Mais alors, nous changeons de pays maman ? On quitte l’Irlande du Nord mais on va où maintenant ? » Les prochains jours pour Jonas risquent d’être « sportif », lui qui a besoin de connaître chaque jour le programme et notre position GPS dans le monde… Je suis limite à fixer la carte d’Europe au plafond de Sheeper 😊 😊

Il est 10h, nous sommes le lundi 17 avril et nous entamons notre long chemin jusqu’au Danemark. Au programme aujourd’hui, traversée jusqu’à Cairnyran en Ecosse et découvertes « routières » jusqu’aux environs de Manchester en Angleterre. Grâce à l’application park4night, nous avons une petite idée où dormir ce soir : un parc national, c’est plutôt sympa 😉

 

Ferry aller simple Larne (Irlande du Nord) – Cairnryan (Ecosse) : 182€ pour 4 personnes avec un véhicule. Temps de trajet 2h.

https://www.directferries.fr/ferries_de_irlande_du_nord_a_ecosse.htm

 

C’est sous un beau ciel ensoleillé que nous quittons l’Irlande du Nord, un soleil avec lequel nous avons beaucoup joué ces deux dernières semaines… La chaleur nous manque.

12h30 – Nous débarquons en Ecosse ! Les paysages ne sont pas si différents qu’en Irlande au premier abord, si peut être plus verts quand même. Pause repas et nous reprenons la route, ce n’est que vers 18h que nous arrivons au Peak District, le premier parc national crée en Grande-Bretagne dit-on, lieu d’inspiration pour la romancière Jane Austen j’ai lu également. Je n’en suis pas étonnée ; autour de nous, une lande parsemée de bruyères, au loin quelques collines et cette douceur qui émane de ce paysage. C’est ici que nous dormirons ce soir 😉

 

 

Mardi 17 avril

Notre ferry pour Zeebruges n’est qu’à 18h30 ce soir, nous avons fait le plus gros de la route la veille alors ce matin, c’est un réveil tout en douceur. Lily et Jonas ont repéré un coin pour escalader et jouer « Papa tu viens avec nous ?! Ca a l’air trop génial ! », pendant ce temps maman fait le tri dans les photos. Séance grimpettes sous quelques gouttes – la pluie irlandaise nous rattrape 😉 – séance bataille navale avec papa, séance « je profite de la douceur des lieux » ; une pause agréable, sûrement trop rapide dans ce paysage qui a beaucoup à offrir. « Nous reviendrons ! » se dit-on en partant cette après-midi.

 

 

Quelques centaines de kilomètres plus loin et nous voilà au port de Hull. « Ah oui, c’est bon j’ai compris maman, laisse-moi te le dire, on passe la douane c’est ça 😉 ! Et là on quitte le pays des anglais pour aller au pays de Zoé et d’Emma ! »

« Oui Jonas, ce soir nous traversons la Manche pour rejoindre la Belgique. » L’impatience se fait déjà sentir ; demain soir c’est à Bruxelles que nous retrouvons cette adorable famille belge rencontrée au Laos ; comme nous, ils partageaient une aventure à 4 pendant quelques mois en Asie, quelle joie alors cela avait été pour Lily et Jonas de rencontrer et de passer du temps avec des enfants qui « parlaient la même langue qu’eux ! » m’avait tout de suite répondu Jonas ; quelle joie pour nous aussi de partager avec Sabine et Paul pendant ces quelques jours.

Une délicieuse rencontre à des milliers de kilomètres. « Demain on va retrouver nos amis chez eux en Belgique ! » s’exclament Lily et Jonas en chœur. Tout le monde a déjà hâte.

 

 

Ferry aller simple Hull (Angleterre) – Zeebruges (Belgique) : 469€ pour 4 personnes en cabine intérieure avec un véhicule. Temps de trajet 13h.

https://fr.directferries.be/zeebruges_hull_ferry.htm

 

Mercredi 18 avril

« Non mais regarde comme il fait chaud ici !! On va même pouvoir enlever les pulls !! » C’est la fête ce matin dans Sheeper ; enfin,  pas complètement quand même 😉 Notre frigo nous a lâché depuis hier, Ludo a bien tenté de le faire repartir mais rien n’y fait. Alors avant que Jonas nous pose sa question matinale « c’est quoi le programme de la journée ? » ; aussitôt débarqué, nous annonçons aux enfants que nous devons trouver un concessionnaire. Poursuivre sans frigo, ce n’est pas catastrophique mais nous avions dans l’idée de faire le plein de courses pour l’Islande avant notre départ de samedi, et sans frigo c’est plus délicat.

Welcome Volkswagen Zeebruges ! Dans le garage, papa tente de trouver une solution avec le technicien ; dehors, c’est plus « fun », avec les enfants nous profitons des joies du printemps et du soleil. Ludo revient avec une solution « alternative » ; « il est trop fort papa ! Avant on avait un frigo, maintenant on en a deux ! » … Bon ok, l’ancien ne fonctionne toujours pas mais nous avons un frigo d’appoint 😉 Nous aurions eu besoin de trois jours sur place, le temps que la pièce arrive mais notre temps est compté et le ferry de samedi ne nous attendra pas.

 

 

« Arrêtez vous à Bruges s’était empressée de nous conseiller Sabine quelques jours auparavant. Une petite envie de chocolat ? Ou le seul plaisir de flâner dans les ruelles du centre historique ; Bruges est une nouvelle invitation à la douceur de vivre. Le soleil ajoute un air de fête à cette journée.

 

 

« C’est à quelle heure qu’on part chez Emma et Zoé papa ? Il nous reste combien de temps avant de partir chez Emma maman ? Et on est loin de chez Zoé ? … Impatience quand tu nous tiens 😉

Comment vous expliquer la joie de ces retrouvailles… Les enfants se sautent au coup, nous sommes tout aussi heureux qu’eux de retrouver Sabine et Paul. C’est dans une ambiance festive – mais ça depuis le matin nous nous en doutions 😉 – que la journée se termine.

 

 

Jeudi 19 avril

Un réveil difficile ce matin – coucher tard, séparation et émotions à venir – le petit déjeuner est moins léger que le repas de la veille…  Un « Nous nous retrouverons ! » tentais-je auprès de Lily qui ne fait pas l’effet escompté… Lily a les larmes aux yeux. Un dernier câlin, il est l’heure de partir.

Nous avons prévu de monter jusqu’en Allemagne aujourd’hui, les musiciens de Brême nous attendent ce soir 😉 La chaleur est toujours au rendez-vous, un peu de douceur fait du bien. Les kilomètres s’enchainent…

Il est l’heure du goûter quand nous poussons les portes du camping de la Hanse à Brême, l’idée était de ne pas trop s’éloigner du centre de Brême pour nous permettre d’aller s’y promener ce soir mais c’était sans compter le besoin de tous de profiter des lieux et de la douce chaleur qui ne nous quitte plus depuis notre arrivée hier en Belgique. Avis unanime, nous resterons ici ce soir. Le camping est vide, près de nous un lac très charmant et suffisamment de place pour faire voler les cerfs-volants des enfants ! Fin de journée parfaite 😊 Les sourires ont repris place sur les jolies frimousses de nos « voyageurs en herbe », l’aventure continue… Mais ce soir, c’est ambiance camping ! Papa sort la table, les chaises, on tire l’auvent, même pas besoin d’un feu de tourbe pour nous réchauffer. Voilà un doux moment, une douce liberté…

 

 

Camping « la Hanse » à Bremen – 36€ la nuit pour 2 adultes avec un van, gratuit pour les enfants 

http://www.hansecamping.de/home-en-us/

 

Samedi 21 avril

14h – Nous arrivons au port d’Hirstall, ENFIN !! Notre journée sur les routes danoises a été vraiment longue hier.

« Norrona Smyril Line » Au loin notre ferry est déjà là, nous sommes émus, excités et impatients de cette nouvelle aventure ! L’Islande…

« Ce n’est tout de même pas tous les jours qu’on va à côté du cercle polaire » nous a écrit hier une amie sur son message pour nous souhaiter un bon voyage. Et comme elle a raison… Devant nous, la Mer de Norvège, plus loin celle du Groënland et pour nous trois jours en mer pour arriver à notre destination.

Trajet Ferry Norrona Danemark - Islande_

Cela fait déjà quatre jours que nous roulons et naviguons alors j’ai envie de dire « nous ne sommes pas à trois jours en mer près ! » D’après ce que j’ai lu sur quelques blogs la traversée n’est pas toujours aussi plaisante qu’on le pense… Mer agitée, trop agitée préfèrent dire certains, temps très long à bord avec des enfants sont les commentaires qu’on peut lire en retour. Sheeper ne s’est pas transformé en voiture amphibie depuis notre départ donc  » Welcome aboard ! »

 

 

Nous ne sommes à bord que depuis quelques minutes que déjà nous « déchantons » … « Es-tu certain du numéro de la cabine ??! » … « Oui, regarde 2001- 2002- 2003- 2004 ! » … Lily lève les yeux vers les panneaux, je fais comme elle, Ludo tourne et retourne les cartes d’embarquement, Jonas patiente puis « Mais on dort en dessous de Sheeper maman ?!! » … « Oui Jonas, en dessous, dans les cales du bateau, comme les pauvres !! » lui répond Lily. « Tu te souviens du Titanic à Belfast et bien voilà les pauvres c’est nous ! » … Jonas me regarde inquiet « Papa, il y a des icebergs dans la Mer de Norvège ?! » … La tension monte, nous préférons descendre et aller voir par nous même à quoi ressemblent ces couchettes. Et là… C’est la « douche froide » ! Nous arrivons dans des dortoirs collectifs, effectivement dans les cales du bateau, nous regardons autour de nous puis trouvons nos couchettes. Une porte battante, derrière 6 lits. « Mais il y a six lits ! Avec qui on va dormir ? Et la porte ; elle ferme même pas, tout le monde peut rentrer !! Et à côté de qui je dors moi ?! » Lily s’affole.

IMG_5668

Ludo préfère monter à l’accueil pour avoir plus d’explications ; pendant ce temps, « Maman, tu es sûre qu’il n’y a pas d’iceberg dans le Mer de Norvège hein ?!! » Je rassure Jonas comme je peux mais je commence moi-même à déchanter… Quelques minutes passent… « Bon écoutez les enfants, ces huit derniers moi, nous avons dormi dans pleins d’endroits difficiles non… ?? Sur des banquettes, dans des aéroports, dans des bus qui bougeaient parfois beaucoup, dans un train avec une souris, sans oublier celui avec les cafards, dans une chambre en Indonésie qui était plus que douteuse, parfois parterre sur une natte alors maintenant réfléchissons… La cabine est propre et nous avons des toilettes pas loin, c’est quand même mieux qu’à d’autres moments quand même ! « Positive attitude 😉 ! » Je joue mes dernières cartes tout en tentant de me rassurer moi-même pour être tout à fait honnête. Ludo revient et nous explique que notre réservation est bien la bonne. A demi-rassuré pour ces trois jours à venir, nous quittons les cales, « le coin des pauvres » comme le nommera Lily pendant la traversée pour rejoindre notre « QG » des prochains jours !

Parce que oui, trois jours sur un bateau, ce sont vite des habitudes qui se mettent en place :  5ème étage, notre QG, salle de jeux et cafétéria, 6ème étage le petit déjeuner, petite balade sur le pont au 8ème pour prendre l’air et dodo dans les cales 😊 Une traversée pareille peut vite sembler longue et éprouvante avec deux enfants mais c’est sans compter cette merveilleuse rencontre que nous ferons à ce 5ème étage ! Là, assis à quelques tables de nous, un papa et une maman, à côté dans les jeux, deux enfants mais pas n’importe lesquels ! « Des enfants qui parlent notre langue !! » comme aime le dire Jonas.

16h – « Norrona SmyriLine quitte le port avec à son bord deux familles françaises et leurs quatre enfants prêts à vivre une aventure qu’ils ne sont pas prêts d’oublier… Welcome Island !

 

 

On dit souvent que l’Islande c’est un fabuleux résumé de l’histoire de la formation de la planète. « Explorer une terre magique, une terre foulée par les viking » voilà ce que nous espérons pour Lily et Jonas, nous aimons les imaginer aussi émerveillés que nous pensons l’être…

Entre glace et feu, nous voilà partis pour une tout autre aventure : volcans, geyser, sources chaudes, glaciers, failles… L’Islande offre une panoplie complète d’une leçon de sciences grandeur nature  😉

L’Islande, c’est aussi la terre des aventures maritimes : expédition en bateau pour observer baleines, rorquals, phoques et dauphins mais aussi les falaises avec les « puffins » plus communément appelés les macareux. « Tu crois qu’on verra une baleine maman ?!! J’aimerai trop en voir une !! » nous dit Jonas sur ce long chemin jusqu’à la Terre Promise de Lily. Parce que Lily aussi elle aimerait bien en voir des baleines mais c’est surtout les chevaux islandais qu’elle veut découvrir ; ce petit cheval si doux et si joli !

Mais l’Islande c’est aussi très loin là-haut ai-je pensé tout de suite quand nous avons émis l’idée d’y poursuivre notre road trip. « Non mais regarde, on est à côté du cercle polaire arctique quand même !! » Oui je suis frileuse mais là c’est opération doudoune, duvet, polaire, chaussette que dis-je SURchaussette en laine ! et… « Tu es certain qu’il y a le chauffage dans le van ?!! » avais-je demandé à plusieurs reprises à Ludo, « tu en es bien certain ?!! »

Et puis, en préparant ce voyage j’ai repensé aux baignades en Islande… mais sans la plage ! Et oui, en Islande on se baigne, on plonge dans des piscines naturelles, des piscines d’eau bien chaude sortie directement de la terre ou bien chauffée par cette dernière. Alors dans les sacs, j’ai décidé de garder une petite place pour les maillots entre mes 15 sous pulls et ma doudoune 😊

Island, let’s go ! Mais on va où au fait ? On part dans quel sens ?!!

En Islande, c’est simple, tu n’as qu’une route principale et pour la suivre encore plus simple c’est la Route 1, elle fait tout le tour de l’île, reste à savoir dans quel sens tu l’as prend 😉 « On commence d’abord par le Nord ou le Sud ? » s’est-on interrogé sur le bateau avec Ludo, « le Nord ! » Pourquoi …? Ben juste comme ça !

Après, il y en a bien quelques autres routes par ci par là mais attention… Bien repérer les routes « je peux passer avec Sheeper », des routes « je vais tenter on verra bien », des routes « même pas en rêve tu essaies !! » Plus clairement, pour les routes de l’intérieure de l’île, il faut un 4×4, obligé ; pour les autres il faut d’abord regarder l’état des routes : ouvertes ou pas ? Et pour cela, on se connecte sur un site qui transmet en temps réel l’état des routes sur l’île, le voici : http://www.road.is

Parce que oui quand même que vous sachiez, frileuse ou pas, venir en Islande au mois d’Avril et bien c’est encore un peu la fin de l’hiver ici… Winter Saison !! « Alors Sheeper, tu as prévu quoi toi pour tenir le choc ?!! »  Aventure à suivre… 😉

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s